Europe Écologie Les Verts Plouzané

6 janvier 2012, rentrée d’EELV Plouzané, la galette républicaine

mercredi 11 janvier 2012 par Gérald OUVRADOU

Une vingtaine d’adhérents, coopérateurs et sympathisants, sont venus partager ce moment convivial qui s’est déroulé dans le lieu habituel des réunions du groupe.

La galette républicaine 2012 d'EELV Plouzané

Qu’on se retrouve entre habitués ou qu’il s’agisse d’un premier contact, c’est un moment privilégié pour prendre des nouvelles des uns et des autres et faire plus ample connaissance. C’est également l’occasion de discuter du rôle que s’assigne le groupe EELV de Plouzané et des projets et activités qui se dessinent pour l’année qui commence.

Une dominante dans les conversations : la situation de crise économique qui perdure et qui engendre toujours plus de précarité parmi les plus vulnérables d’entre-nous. Le chômage qui « gagne encore des parts de marché » et qui vient « conforter » le statut flexible du travailleur pauvre. L’austérité prônée par nos gouvernements européens comme l’unique réponse à cette crise.

La finance aurait-elle eu raison du politique (néolibéral) consentant ?

Comment font donc ces financiers, ces spéculateurs, ces lobbies industriels pour les convaincre de leur donner, et le coffre de l’argent public, et les clés qui vont avec sous la forme de lois et de traités ?

Peut-être simplement parce qu’il s’agit des mêmes personnes, issus des mêmes milieux, même classe sociale, même moule éducatif, mêmes codes. D’ailleurs, contrairement à hier où il était plutôt d’usage de faire toute une carrière dans les hautes fonctions de l’état, on voit aujourd’hui qu’on y pratique plutôt l’alternance entre ces fonctions et celles de capitaine de grande entreprise.

Cette proximité, cette intriquation entre le pouvoir politique actuellement aux affaires, comme on dit, et les milieux industriels et financiers n’ont-elles pas été mises en valeur dès le début de la mandature de notre actuel président de la république ? Certains appellent gentiment cette attitude « la droite décomplexée », là où hier, on aurait plutôt parlé de conflit d’intérêt, de compromission, de collusion.

Des échéances électorales arrivent , on y baigne déjà à travers la marée des média et des sondages qu’ils commanditent. D’autres échéances nous attendent, celles-là beaucoup moins sensibles à l’audimat : planète en déroute, pollution, transformation accélérée des climats, fin des énergies bon marché... Mais ne trouvez-vous pas, vous, que « l’environnement, ça commence à bien f... » ? Est-ce que c’est en faisant des efforts pour le préserver que nous conserverons notre AAA+ ? Puisque c’est bien là, comme nous l’expliquent nos édiles politiques, le seul critère qui vaille dans la marche du pays. Et peu importe la légitimité ou la compétence des officines qui délivrent ces bons et ces mauvais points, puisque ce qui compte au fond, c’est bien que les puissants y croient, ou du moins qu’ils fassent semblant.

« Vous avez dit répartition de richesse !? »


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 53935

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’actualité des Verts .  Suivre la vie du site Le groupe de Plouzané.   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License