Europe Écologie Les Verts Plouzané

2012 : année de mobilisation pour la langue bretonne : ur bloavezh stourm evit ar brezhoneg

samedi 7 janvier 2012 par Yann-Fanch

Deux événements importants mobiliseront les défenseurs de langue bretonne cette année : la grande manifestation du 31 mars à Kemper et la Redadeg, la course pour le breton.

Quelques semaines avant les élections présidentielles et législatives, les associations de promotion des langues régionales organiseront une mobilisation générale pour les langues minoritaires de l’Hexagone.

La manifestation aura lieu le samedi 31 mars 2012 à Quimper, Toulouse, Bayonne, Perpignan, Strasbourg, Metz, Paris, en Guyane, en Corse, en Martinique, et à la Réunion.

La reconnaissance symbolique des langues régionales dans l’article 75-1 de la Constitution aurait pu faire croire que l’Etat s’engageait sur la bonne voie, qu’il introduisait, du moins dans le principe, des garanties de droit pour ces langues.

Or, le Conseil Constitutionnel, (décision du 20 mai 2011 - n°2011-130QPC) a au contraire de préciser que ce n’était qu’un leurre… que « cet article [75-1] n’institue pas un droit ou une liberté que la Constitution garantit. »

L’État ne reconnait donc toujours aucun droit et liberté pour les langues régionales et ceux et celles qui les parlent.

Il devient donc urgent qu’une loi donne aux langues régionales un cadre légal qui en permette la transmission et le développement dans l’éducation, la culture, les médias, et la vie publique.

La manifestation aura aussi pour objectif de demander que la France ratifie enfin la Charte européenne des langues régionales, qui avait été signée en 1999 par le gouvernement Jospin.

Le second événement est la Redadeg, la course pour la langue bretonne, qui se déroulera cette année du 12 au 19 mai de Brest à Douarnenez, en passant par Rennes et Nantes, soit au total 1 500 Km sur 7 jours. Course de relais festive et populaire, la Redadeg permet également de récolter des fonds pour de nouveaux projets relatifs à la langue.

A chaque kilomètre, un témoin est transmis d’un relayeur au suivant. Un des points forts de cet événement est dans son symbole : le témoin qui se transmet jour et nuit de main en main, d’association en entreprise, d’entreprise en collectivité, de collectivité en particulier, de génération en génération... Il contient un message pour exprimer ce qui pousse et réunit autour de la langue. En 2008, c’est Nolwenn Korbell qui en avait écrit le texte, Goulc’han Kervella en 2010. Plus d’infos : http://www.ar-redadeg.org/


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 41905

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités.   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License