Europe Écologie Les Verts Plouzané

Réponse au questionnaire de l’association Gaspare à l’attention des candidat-e-s aux élections cantonales du Finistère

samedi 5 mars 2011 par Antoine

1) Pensez-vous que la construction d’une centrale thermique utilisant une source d’énergie de plus en plus chère et que la France importe à 97%, une centrale dont le rendement serait d’environ 50%, est de nature à améliorer l’autonomie énergétique du Finistère et de la Bretagne ?

L’autonomie énergétique n’est pas un problème spécifique au Finistère. La région parisienne est elle aussi très dépendante. La meilleure façon d’améliorer l’autonomie énergétique reste de réduire notre dépendance et donc de réduire notre consommation. Pour ce faire, il faut se lancer dans la construction de bâtiments BBC, ou mieux passifs, voire à énergie positive, et bien sûr lancer un large plan de réhabilitation des vieux bâtis, pré-choc pétrolier... accompagné d’une vaste campagne pour inciter les usagers à réduire leur consommation d’énergie, notamment électrique.

2) Pensez-vous qu’il est possible de concilier l’obligation légale faite au Conseil général du Finistère (lois du Grenelle de l’environnement) d’adopter d’ici 2012 un Plan climat-énergie qui doit réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre du département et la construction d’une centrale électrique à gaz appelée, pour des raisons de rentabilité financière, à fonctionner au moins 8 mois par an et dont les émissions de CO2 (3 900 tonnes par jour) équivaudraient à celles de 700 000 voitures parcourant 40 km en mode semi-urbain ?

L’exercice semble bien acrobatique ! En mettant en regard les chiffres donnés dans votre question, on peut peut-être y arriver en supprimant la circulation automobile dans le Finistère ? Quand j’entends un ministre de l’agriculture qui ne sait pas ce que représente un ha et qui donne une réponse en m (pas en m2), je m’inquiète du niveau de formation scientifique de nos décideurs...

3) Que pensez-vous des risques que l’activité de ce type de centrale fait peser sur l’environnement, la santé des populations et l’économie, notamment agricole : prélèvement dans le milieu naturel de 7.000 à 14.000 mètres cubes d’eau par jour et rejet de 2.000 à 4.000 mètres cubes d’eau chaude, pluies acides et nombreux polluants chimiques dans des fumées rejetées à 98°C (chlore, acide sulfurique, oxyde de soufre, oxyde et dioxyde d’azote, particules fines…) ?

La réponse est dans la question...

4) Sachant que la consommation de gaz (dont la moitié serait gaspillée) d’une centrale de 450 MW dépasse celle de l’agglomération rennaise et GRTgaz prévoyant d’ores et déjà des délestages possibles sur le réseau de gaz (4 jours en octobre 2011, 21 jours en 2013, 52 jours en 2015), que pensez-vous des risques d’approvisionnement en gaz que fait peser en France la programmation depuis 2006 d’une trentaine de centrales du type de celle qui est envisagée au pays de Brest (dont 12 déjà autorisées) ?

Le chauffage électrique est une aberration thermodynamique ; c’est un plan de réduction du chauffage électrique qu’il faut lancer pour supprimer les risques de besoin de délestage électrique en pointe Bretagne. Ce n’est donc pas le moment de réduire les aides dédiées à la mise en place de solutions de chauffage basées sur des énergies renouvelables comme le fait actuellement le gouvernement.

5) Sachant que le chauffage électrique (plus de 30% du parc de logements en France mais seulement 5% en Allemagne) est la cause majeure des pointes de consommation électrique en période de grand froid, êtes-vous favorable à l’idée d’un plan départemental d’interdiction du chauffage électrique dans les nouvelles constructions et de remplacement du chauffage électrique dans les bâtiments existants par des modes de chauffage moins coûteux en fonctionnement ?

Ma réponse à la question précédente, répond également à celle-ci. Mais interdire peut-être difficile, par contre informer, inciter à d’autres solutions voire surtaxer ce type de chauffage serait envisageable.

6) Trouvez-vous normal que la production d’électricité à partir de la combustion du gaz naturel soit confiée à des intérêts privés, donc à des actionnaires, alors que le coût des infrastructures de raccordement au réseau de distribution gaz sera à la charge du consommateur-usager ? Pensez-vous que cette situation soit de nature à permettre une maîtrise du coût de l’électricité pour le consommateur ?

Vous posez là la question des biens communs (Note 1). L’eau, l’énergie, l’air, la santé, la couverture des risques rentrent dans cette catégorie. La gestion de ces biens requiert des investissements énormes et sans contrôle peut aboutir à des abus, comme la gestion de l’eau l’a montré. Dans le cas de l’énergie, la privatisation d’EDF ou de GDF n’a probablement pas été la meilleure idée, mais l’époque poussait à la concurrence. Collaborer et partager est pourtant bien plus efficace (Note 2) que se disputer des parts de marché ! Sur l’eau, Europe Ecologie Les Verts s’est prononcé sur Brest à un retour en régie. Ce principe s’applique plus largement.

7) Pensez-vous qu’il est acceptable d’entendre nombre d’élus locaux directement concernés nous répéter : « Nous n’avons pas d’information sur ce projet ! » ? Seriez-vous favorable à une conférence contradictoire autour de ce projet, à un débat démocratique sur l’avenir énergétique de notre territoire ?

L’accès à l’information est un combat qu’Europe Ecologie Les Verts mène chaque jour. Faire participer pour co-élaborer des projets avec les citoyens font partie du fondement de notre credo de « faire de la politique autrement ». J’espère qu’un candidat Europe Ecologie Les Verts pourra entrer au conseil général pour bousculer un peu le fonctionnement de la majorité actuelle. Un large débat – contradictoire – sur l’avenir énergétique de notre territoire est évidemment nécessaire. L’agenda 21 du département ne serait-il pas un outil naturel pour cela ?

Note 1 : http://www.boell.de/downloads//2010...

Note 2 : Pour tous... pas pour certains acteurs économiques privilégiés que certains appellent capitalistes


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 41208

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités de Plouzané.   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License