Europe Écologie Les Verts Plouzané

[Verts-Plouzané Info] Numéro 16 - Décembre 2007

samedi 7 avril 2007 par Archives

L’Union à gauche

La gauche de Plouzané se présentera unie aux prochaines élections municipales. L’Autre Gauche, le Parti Socialiste et les Verts ont trouvé un accord pour présenter une liste commune. Chacun a fait des efforts pour obtenir cet accord ce qui démontre une réelle volonté de travailler en commun. Nous avons d’ailleurs commencé depuis quelques semaines à mettre en commun nos projets respectifs. Nous souhaitons présenter le programme d’union résultant avant la fin de cette année.

A droite, fin de mandat rock n’ roll en perspective

En annonçant publiquement qu’ils-elles allaient présenter une liste contre celle annoncée du maire, certain-e-s des adjoint-e-s de M. Pagès ont provoqué un gros coup de tonnerre. Pourtant, ils-elles avaient jusqu’ici voté toutes les délibérations présentées par le maire, sans la moindre remarque et donc approuvé toute son action depuis 2001.

Les citoyen-ne-s de notre commune sont en droit de se poser quelques questions : le maire dispose t-il encore d’une majorité ? Comment se tiendront les prochaines réunions du conseil ? Maintenant que presque tous ses adjoint-e-s l’ont abandonné, le maire se présentera-t-il aux prochaines élections ? Et si oui, avec quelle liste ?

Décidément, Plouzané mérite bien mieux que cela et la prochaine majorité de gauche dans laquelle nous voulons travailler se devra de répondre aux espoirs que de nombreux plouzanéen-ne-s placent en elle.

Impressions de conseil municipal

Le conseil de rentrée du lundi 1 octobre était allégé : seulement 13 points à l’ordre du jour, traités en 1h30. D’habitude, c’est plutôt le double, dans le même temps. Nous avons donc eu droit au rapport annuel d’activités de Brest Métropole Océane. Malgré nos demandes répétées, le maire continue de considérer qu’informer ses concitoyens une fois par an suffit.

Plusieurs fois, lors du traitement de points techniques, le Maire a dit « ce n’est pas une délibération bien passionnante ». Mais Monsieur le Maire, c’est vous qui établissez l’ordre du jour, si vous voulez du débat d’idées, il suffit de les mettre à l’ordre du jour ; ce ne sont pas les sujets qui manquent, mais les opportunités d’en débattre publiquement !

Pour une petite délibération budgétaire le maire a fait remarquer la volonté d’économiser le papier (600 pages). Nous avons appris à cette occasion qu’un groupe de travail Agenda 21 avait été mis en place, mené par l’adjoint au finance et celui de l’urbanisme. L’adjoint aux finances a d’ailleurs fait une déclaration intéressante : « On va faire un Agenda 21 beaucoup plus ambitieux qu’économiser 600 pages de papier » Nous prenons note. Rappelons que la démarche Agenda 21 date de 1992, qu’il aura fallu attendre les 6 derniers mois d’un mandat déjà rallongé d’un an pour qu’enfin on en parle, et que la mise en place de cette démarche devrait être participative, c’est-à-dire impliquant la population. Attendons voir !

Dernier point notable, l’évolution de l’habitat à Plouzané. Dans les 6 ans à venir, il faudra construire près de 170 logements par an. Fort bien. Mais personne ne discute des services qui devront aller avec : équipement sociaux et sportifs, commerces et zones d’activités... Vous devriez en entendre parler pendant la campagne des municipales...

Enfin, les Verts ont posé comme chaque fois quelques questions au Maire. La première sur la crèche collective qui met bien du temps à sortir de terre (le permis de construire est en cours de traitement) ; la seconde sur une pollution importante de la rivière de Plouzané où une enquête est en cours...

Concertation, participation

On parle beaucoup de démocratie participative. Notre nouveau président nous promet de la concertation. Mais, ne soyons pas dupe, concerter n’est qu’une étape de la participation. Les sociologues définissent une échelle de participation à plusieurs niveaux :

information – on dit ce qu’on fait consultation – on observe concertation – on donne des moyens co-élaboration – initiative de tous. La politique d’aujourd’hui « informe » et « consulte » beaucoup, « concerte » trop peu, quant à la co-élaboration, on la trouve dans toutes les collectivités où les Verts sont en charge, trop rarement à notre goût... Rentrée politique nationale

Nous voilà donc embarqué pendant 5 ans avec un nouveau président. Style direct, l’air de dire ce qu’il pense, tourbillonnant. L’image a plu, il a été élu. Je crains que sur le fond, nous ne nous réveillions bientôt groggy. Toute sa stratégie repose sur la croissance ; 3% annonce-t-il d’abord, puis, plus prudemment, 2,25%. Mais la croissance ne se décrète pas ! Et puis, ce n’est pas une fin en soi. Enfin, notre société croît parce qu’elle consomme une quantité d’énergie (pétrole, électrique) incroyable. Pour combien de temps encore ? Qui prépare cette mutation à venir ? N’attendez pas du nucléaire civil la solution. Au rythme actuel de consommation les réserves sont de 70 ans avec de l’uranium pas cher et 400 ans en comptant des réserves hypothétiques. Mais, si notre cher président vend notre technologie partout, et qu’on consomme dans le monde 10 fois plus d’uranium, la « solution » ne dure plus que 7 ou 40 ans. Bien peu, non ?

La solution durable, c’est apprendre à consommer moins ; beaucoup moins. C’est ça le progrès. Non pas revenir à la bougie, comme on caricature trop souvent les Verts, mais devenir enfin raisonnable. Tous les humains ne pourront pas consommer comme nous le faisons.

Enfin, étonnons-nous que personne n’ait réagi au slogan « travailler plus pour gagner plus » en se demandant « mais à quoi sert le progrès ? »

Connaissez-vous les VMO ?

Sous ce sigle se cache une approche différente de la circulation automobile autour des grandes villes : les Véhicules Multi Occupants. Dés que la largeur de la voie le permet, une voie est réservée aux automobiles transportant plus d’une personne. Y circulent donc seulement les bus, les taxis avec client, les familles et les personnes faisant du co-voiturage. On peut ainsi rajouter des personnes sur les routes sans craindre de bouchons supplémentaires. Pour les occupants les avantages sont nombreux : gain de temps car ces voies sont peu congestionnées, gain d’argent et d’essence, moins de stress.

Les municipalités gagnent en efficacité de leurs infrastructures, en qualité de l’air et en places de stationnement.

Mises en place au Canada, ces voies réservées aux VMO sont une réussite et 10% du budget des autoroutes y est déjà consacré.

Plus près de nous en Finistère, une dizaine de parkings relais et un site internet ont permis que le co-voiturage soit une réussite. http://www.covoiturage-finistere.fr/

Passer de 2 voitures à 1… un an après

Je vous avais promis des nouvelles. Un an après l’abandon de mon second véhicule, nous tenons toujours. Il a fallu s’organiser un peu plus, mais maintenant que le pli est pris, tout va bien, et petit plus très agréable, certains automobilistes s’arrêtent pour me co-voiturer – j’en profite ici pour les remercier – ce qui me donne l’occasion de discuter avec des personnes que je ne rencontrais que très rarement. Mon seul regret est de toujours voir passer autant de véhicules avec 1 seul occupant à leur bord pendant que j’attends le bus...un peu compensé par les vélos un peu plus nombreux qu’il y a un an.

Antoine Beugnard

Pour transporter 57 personnes il faut un autobus ou 29 voitures en co-voiturages de deux personnes ou... 57 voitures avec un conducteur.

Révoltant

En décidant de mettre fin à l’exonération de la redevance audiovisuelle dont bénéficiaient les personnes de plus de 65 ans non imposables, le gouvernement UMP s’attaque encore une fois aux plus modestes, les personnes âgées, souvent isolées, pour qui la télévision est une distraction importante, et qui devront aussi supporter les franchises médicales.

Pendant ce temps-là, M. Sarkozy augmente son salaire de 172 % et distribue des cadeaux fiscaux aux plus riches au travers du bouclier fiscal. Il est vraiment temps de dire non à cette politique injuste et à l’UMP. Les élections de mars prochain devront aussi servir à cela.

Brève

Bientôt le baril de pétrole à 100 $ et ça ne va pas s’arranger. Préparons-nous...


Documents joints

Version PDF

28 juillet 2011
Document : PDF
71.5 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 47042

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Bulletins d’information du groupe  Suivre la vie du site Archives   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License