Europe Écologie Les Verts Plouzané

Intervention au conseil municipal du 28 septembre 2015

mardi 6 octobre 2015

GAEC des Prairies : avis

Nous souhaiterions intervenir à l’occasion du vote sur ce regroupement pour faire quelques commentaires sur la crise agricole actuelle. En effet, cette délibération intervient, alors que la France et l’Europe connaissent une crise agricole très grave, dont on a vu les manifestations, parfois très violentes, tout l’été.

Cette crise est complexe, mais le facteur principal est la surproduction, conséquence du système libéral prôné par la FNSEA.

Cela doit nous conduire à nous interroger sur le type d’agriculture que nous voulons : faut-il continuer dans cette course infinie à l’agrandissement, aux volumes de production et à l’endettement, tout en demandant à l’Etat et donc au contribuable de payer ?

Permettez-nous quatre observations :

1) En 10 ans, le nombre d’exploitations a fortement décru et la taille des exploitations a ainsi augmenté de 31 %

2) Produire toujours plus conduit à vouloir exporter plus, pourtant l a dernière crise a vu de nombreux producteurs lutter contre les importations - qui ne sont que les exportations des autres - Est-il équitable de vouloir limiter les importations des autres et souhaiter augmenter les siennes ?

3) Le président de la FNSEA, avait promis la création d’un fond de solidarité entre les éleveurs et les céréaliers. Il serait bon de lui rappeler ses promesses

4) Enfin, ce qui tue l’emploi agricole, c’est d’abord la course au productivisme. Chercher toujours plus de productivité, c’est par définition chercher à produire plus pour moins cher, et donc, bien souvent, avec moins d’emplois.

Aujourd’hui, d’autre voix s’élèvent pour dire qu’il faut réguler les marchés et pour dénoncer la politique ultra-libérale de la FNSEA.

D’autres agricultures sont possibles.

Dans les Côtes d’Armor, par exemple, les agriculteurs membres du CEDAPA (le Centre d’étude pour un Développement Agricole Plus Autonome) ont choisi de produire autrement, en utilisant moins d’intrants, en privilégiant l’herbe plutôt que le maïs, ce qui réduit les coûts de production et, au bout du compte, permet de dégager près de 50 % de revenu par actif et 80 % de revenu en plus par hectare. Le CEDAPA, qui fut créé par André Pochon, bénéficie du soutien du Conseil Départemental des Côtes d’Armor, ce qui lui permet d’employer des techniciens agricoles qui sont chargés d’aider et de conseiller les agriculteurs pour changer leur pratiques.

Les agriculteurs bio, eux aussi, vivent mieux de leurs productions : ils vendent leur lait en moyenne 30 % plus cher qu’en conventionnel, par exemple.

De nombreuses études montrent que la recherche de la qualité permet de mieux résister aux crises.

Ce conseil a l’habitude de donner son accord à des extensions de production. Les élus EELV sont, en général, les seuls a marquer leurs réserves. Nous souhaiterions savoir ce que deviennent ces projets après quelques années.

N’entrant pas dans une logique d’extension, mais régularisant un groupement déjà effectif, nous voterons majoritairement cette délibération..

Une seconde intervention sur le même thème de Yann-Fanch Kernéis.

Je m’abstiendrai, car il y a trop d’incertitude et de risques en matière de politique agricole aujourd’hui. Jusqu’au 30 mars dernier, la production de lait était régulée en Europe par les quotas laitiers. C’était une idée de gauche. Quelques mois après la fin de ces quotas, la production laitière est déjà en crise. La Chambre d’agriculture nous a expliqué qu’il fallait augmenter la production en Bretagne de 25 % pour faire face à la fin de ces quotas. Pour qui ? pour quoi ? Va-t-on continuer à vendre à perte ? Il y a beaucoup trop d’incertitudes et si l’on ne change pas de politique agricole, on continuera à concentrer cette course au productivisme, avec tous les dégâts que l’on connait.

Toutes les délibérations et le compte-rendu complet du conseil précédent sur le site de la commune.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 39939

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le coin des élus.   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License