Europe Écologie Les Verts Plouzané

Interventions au conseil municipal du 13 avril 2015

samedi 3 octobre 2015

Contrat de ville

La réforme de la politique de la ville était attendue et nécessaire. Et elle va dans le bon sens. Nous nous réjouissons d’en voir la déclinaison pour notre métropole et saluons le travail de simplification et de mise en cohérence des dispositifs existants qui permettra une meilleure lisibilité et efficacité de l’action publique.

Nous ne pouvons également que saluer l’esprit qui préside à ce nouveau contrat de ville en matière de participation citoyenne.

Nous souhaiterions mettre en exergue quelques lignes de ce document, page 12 : « [La participation] est un enjeu politique ; celui de renouveler la démocratie, d’associer les habitants à l’élaboration des politiques publiques et aux décisions qui les concernent ... C’est reconnaitre le savoir citoyen, la capacité citoyenne à se mobiliser au service du la cité."

Nous espérons que ces belles déclarations prendront bientôt corps à Plouzané, comme cela est prévu à l’Agenda 21.

Contrat de ville

Je voulais intervenir car le crois que la critique permet de faire progresser les choses pourvu qu’on sache s’écouter. Je vais donc faire une critique en essayant de ne pas être stérile.

Nous souhaitons remercier Mme Mescouet d’être venu nous donner une explication de ce projet et d’éclaircir les choses. Nous partageons les grands principes autour de la participation, de la lutte contre les discriminations et la fracture numérique, et la défense de la laïcité. Toutefois, nous voudrions noter qu’on parle de participation, mais nous trouvons que c’est une bien étrange conception de la participation - dont celle des élus - de nous expliquer un projet au moment du vote. Il est difficile de faire plus tard. Nous aurions souhaité contribuer à sa construction mais nous en aurons peut-être l’opportunité lors de la rédaction des annexes opérationnelles - en particulier sur le volet participation.

Bilinguisme

La position du groupe de EELV est claire. Nous pensons à l’avenir de la culture Bretonne et de la diversité culturelle. Pour favoriser la survie de la langue Bretonne, et donc de la culture Bretonne, nous regardons vers l’avenir. Pour permettre aux locuteurs du Breton de pratiquer - c’est essentiel pour une langue vivante qu’on veut faire vivre - il faut multiplier les opportunités de voir et de lire la langue. Les panneaux d’orientation et les noms de lieux sont de ce point de vue de bons outils, croisés quotidiennement. Moderniser l’écriture, la rendre standard, c’est le travail de l’office de la langue Bretonne - comme ce le fut dès 1634 pour le français avec l’Académie Française. Utiliser ce travail pour re-actualiser et rendre plus visible la langue est ce que nous allons valider ce soir. En complément de l’enseignement à l’école et de la pratique familiale quand c’est possible, c’est l’un des petits événements qui doit permettre à la langue Bretonne de survivre.

Le procès-verbal officiel sur le site de la commune.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 39474

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le coin des élus.   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License